Archives mensuelles : juin 2016

Manifestation pour qu’Alice reste au Gués

Manifestation de soutien aux parents d’Alice et à Alice. Pour qu’elle puisse poursuivre sa scolarité en CP au sein du groupe scolaire dans lequel elle a réalisé sa maternelle

Nous vous donnons rendez vous le samedi 2 juillet à 11h devant la Mairie de Veigné

Vous pouvez d’or et déjà vous inscrire sur la page facebook de la manifestation.

Nous vous invitons aussi à lire le précédent texte que nous avons publié à ce propos : “Une enfant entre les Mairies D’Esvres et Veigné

Nous vous attendons nombreux pour Alice.

alice_verso

Une enfant entre les Mairies D’Esvres et Veigné

Depuis le mois d’avril 2016 la demande de dérogation pour l’inscription en CP d’une enfant d’Esvres ayant réalisé sa scolarité maternelle à l’école des Guès de Veigné est bloquée. Cette situation n’a que trop duré et malgré les tentatives de conciliation et de dialogue entamées par les parents de l’enfant, l’inspectrice de circonscription de l’éducation nationale et l’APE des Guès de Veigné, la situation est aujourd’hui, 29 juin 2016, toujours refusée.

Une situation incompréhensible

Les documents que nous avons à notre disposition ne nous permettent pas de comprendre les raisons de ce refus. Cette enfant, dont les 2 ainés ont suivi un cursus entier aux sein du groupe scolaire des guès de Veigné, se retrouve à quelques jours du début des vacances sans aucune certitude de pouvoir retrouver à la rentrée ses camarades. Elle n’a pas pu participer à aucune des journées portes ouvertes ne sachant pas dans quel établissement elle va pouvoir poursuivre sa scolarité.

Ce refus met à mal le premier tissu de relation de l’enfant, et réduit à néant tout le travail et les nombreux projets qui sont organisés au sein du groupe scolaire afin de préparer le passage en élémentaire. A ce titre, elle a longuement travaillé sur le projet de classe transplantée qui est organisé conjointement entre les classes de grande section de l’école maternelle et les classes de CP de l’école élémentaire et qui doit se concrétiser au cours de l’année 2016-2017. En outre, elle a participé aux différents échanges mis en place afin de faciliter le passage à l’école élémentaire avec une présentation des locaux, des institutrices…

Nous ne comprenons pas la rupture d’une situation existante à l’heure où la mutualisation des moyens, des structures … nous semble essentielle pour nos communes d’autant plus au sein toutes les deux de la CCVI. Nous sommes pleinement conscients que de nombreux aspects entrent en jeu et respectons les décisions qui sont prises par nos élus. Cependant, dans le cas présent, et pour le bien-être d’une enfant nous nous devons d’inviter nos élus à reconsidérer leurs positions.

Pour cela nous avons besoin de vous afin de soutenir cette famille et obtenir enfin pour cette enfant le droit de poursuivre sa scolarité au sein de la structure où elle l’a débutée. Nous organiserons sous peu une manifestation dont les détails vous serons communiqués par tous les moyens à notre disposition (tracts, internet, presse et média).