Image titre pour l'article des menu du second semestre 2014

Commission cantine du 27 aout

Le 27 aout s’est tenu la première commission cantine de l’année. La mairie nous a présenté le prestataire qui a remporté le marché de la la délégation de service publique pour la restauration scolaire : les toques régionales.

Nous avons fait connaissance avec eux, vu le nouveau fonctionnement et les menu pour le premier trimestre. Nous avions aussi des questions a poser et nous avons obtenus les réponses à celles-ci. En voici le compte rendu, et les menus.

La délégation de service publique

La délégation de service publique, dont nous vous avions informé dans le compte rendu de la commission de décembre 2014 a été entérinée cet été et est entrée dans les faits lors du premier repas des enfants le 2 septembre.

Ce que cela va changer ? Tout simplement que la mairie ne sera plus notre interlocuteurs en ce qui concerne la restauration scolaire, les paiements et nos questions. A tel point que Mme Laloux a indiqué qu’a partir de la rentrée la mairie se refusait de répondre aux questions potentiel des parents (et nous pensons les redirigera vers les toques régionales).

Pour les parents dont les enfants ne sont pas encore inscrits, vous devrez le faire auprès de cette société.

Les toques régionales et fonctionnement

Les toques régionale ont changé le fonctionnement des menus tel que nous le connaissions, et ce sur plusieurs aspects. Dans un premier temps nous avons remarqué que les repas 100% bio ont été supprimé au bénéfice de repas ayant 1 composante bio dans le respect d’au minimum 20% de “bio” dans l’assiette de nos enfants (au minimum deux plat bio par semaine). Nous sommes assez mitigé avec ce type de presentation, même si les arguments avancés (difficultés d’approvisionnement de la totalité du repas bio en circuit court) sont cohérent. Cela appellera de notre part une attention au respect de ces engagements.

Ce qui change aussi, est le système de pointage des enfants, et de fait le mode de paiement. Les enfants vont devoir badger après avoir pris leur plateau, et le comptage s’effectuera nominativement grace au badge. Ce qui implique que le paiement se fera au passage effectif (a posteriori). Pour le fonctionnement du mercredi, pour les enfants des Gués, le fonctionnement est plus flou et va certainement nécessiter quelques ajustements.

Pour le premier paiement, cela se fera par chèque (courrier). Mais la société nous a assuré travailler pour mettre en place un espace numérique de paiement en ligne (via le site de la mairie ou soit via un lien direct transmis aux parents) pour le second trimestre de l’année. Ce type de fonctionnement permettra aussi de ne pas devoir déclarer d’enfants malade auprès de la mairie pour la restauration scolaire. Les tarifs ce cette année sont conservé à l’identique par rapport à l’année 2014/2015.

Par contre il est toujours obligatoire de prévenir l’école en cas d’enfants malade qui ne viendrait pas à l’école.

Le chef cuisinier de l’année dernière, Julien Demois, est conservé dans son poste ainsi que le personnel (sauf deux personnes). Est ce que cela aura un impact sur le fonctionnement de la cantine aux Gués ? Nous resterons vigilant sur ce point aussi. Les toques régionales mettent aussi en avant les circuits courts et le recours au produits frais… Cependant avec déjà une mésentente, il semblerai que les frites du premier jour ai été des produit surgelés alors que sur le menu initial elles apparaissaient en produit frais. Mais laissons cela pour le moment au bénéfice de la mise en place.

Au moment de la commission, le gouters n’étaient pas encore réalisé, ce qui ne semble pas être le cas au moment ou nous écrivons ces lignes… Nous les avons reçu que très récemment.

Et la CCVI ?!

Mais que vient faire la CCVI ici ? Tout simplement, c’est la CCVI qui gère les repas des périodes périscolaire, en l’occurence le mercredi et les jours de vacances. Et c’est là ou se situe la grande mauvaise nouvelle !!! La CCVI se refuse d’accepter la règle du jeu, en ne voulant pas participer à la même hauteur au prix des repas. Donc nos enfants qui en semaine (lundi, mardi, jeudi et vendredi) se voient proposer entrée, plat, fromage et dessert. Avec la CCVI, ils ne trouveront dans leur plateau que entrée ou fromage, plat et dessert.

Donc la CCVI refuse de faire bénéficier aux enfants de Veigné un repas à 4 plats. Nous avons du mal à suivre ce raisonnement. La CCVI applique la moyenne observée sur l’ensemble des communes. Ce type de nivellement le bas est dommageable.

Les PAI

Le mode de fonctionnement au niveau de la maternelle reste le même. Pour les enfants de l’élémentaire, une liste avec identification visuel de l’enfant sera mise à la disposition du personnel de la cantine. Une attention particulière sera apporté pour les plus jeune.

De plus, tous les menus présenteront les allergènes présent dans chacun des plats afin que nous puissions préparer les enfants au cas ou. Cependant, la société les Toques Régionale ne nous a toujours pas transmis l’information. Une relance a été faite auprès de celle-ci par la Mairies et les associations de parents d’élèves.

Les enseignants, la marie, les toques régionales ainsi que nous même voudrions insister sur le fait que si votre enfant présente une allergie alimentaire (ou autre), il est impératif pour sa sécurité de le signaler au plus tôt auprès de l’équipe enseignante que se chargera de diffuser l’information à destination du prestataire et de la mairie. La société les toques régionales doit transmettre aux écoles les formulaires permettant une déclaration PAI plus formalisée.

Les menus

cantine

Concernant les menus, il a été confirmé, à l’unanimité des présents (associations de parents d’élève et mairie) que la cantine ne présentera pas de menu alternatif sauf concernant les plats composé de porc qui pourra être substitué par un plat sans porc. Donc il ne sera pas présenté de repas végétarien.

De plus, de nouveaux pictogramme font leur apparition sur les menus :

  • F : produit frais
  • S : produit surgelé
  • E : épicerie
  • Maison : confectionné par l’équipe de la restauration.

Le pain est produit par les boulangerie de Veigné.

Les menus sont équilibrés sur 20 repas (scolaire), l’équilibre des menu “CCVI” se fera sur la présence ou non de fromage ou entrée.

Concernant les gouters, ceux-ci seront composé de 2 éléments au lieu de trois, avec comme raison le gaspillage observé l’année dernière. Nous restons aussi attentif sur ce point.

Comme avec RestoVal, des animations seront proposées tout au long de l’année. En commençant par une animation basé sur les vendanges. Les équipes enseignantes ont été invité à prendre contact afin de participer à l’élaboration de ces menu à thème. De plus, la semaine du gout sera de nouveau proposée cette année.

Vous pouvez retrouver les menus sur l’article dédié aux menus de septembre et d’octobre.

L’encadrement

Mme Laloux nous a rappelé que maintenant pour les maternelle ce sont les ATSEM qui seront en charge de la surveillance de la pause méridienne, avec le renfort du certains membre du personnel municipal. Et nous conservons, toujours pour les maternelle, le système de double service.

Concernant l’encadrement des élèves de l’élémentaire, cela sera 4 animateurs que l’assureront.

Comme ce point a fait souvent le sujet de discussion, c’est aussi un point que l’APE se propose de surveiller.

Print Friendly, PDF & Email
Partagez cet article